Construit la cité la plus rentable dans Ginkgopolis chez FunForge

1 à 5
45 minutes
8+
Xavier Georges
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comGaël Lannurien
FunForge
Ginkgopolis

GINKGOPOLIS est un jeu de Xavier Georges. Il est illustré par Gaël Lannurien. Les parties durent environ 45 minutes. On y joue de 1 à 5 et il est accessible dès 10 ans ! Ginkgopolis est distribué par FunForge.

Le but ?

Dans Ginkgopolis, vous êtes des urbanistes et vous devez construire et exploiter des bâtiments afin de gagner le plus de points de réussite possible !

Mise en place

On commence par placer les 9 tuiles bâtiments de départ en carré, ainsi que les jetons d’urbanisation autour dans l’ordre alphabétique. On fait 3 pioches avec les autres tuiles bâtiments en fonction de leur couleur et une avec les cartes urbanisation ainsi que les cartes des bâtiments de départ numérotées de 1 à 3. Chaque joueur choisi une couleur, 1 paravent et 2 jetons changer de main. On constitue ensuite la réserve de ressources en fonction du nombre de joueurs. On reçoit ensuite 3 personnages chacun. Il ne reste plus qu’à prendre les tuiles, ressources et réussite en fonction des indications de ces derniers, ainsi que 4 cartes pour constituer sa main de départ.

Fonctionnement

Un tour de jeu se compose de 3 phases :

  • Choix d’une carte (et éventuellement une tuile bâtiment)
  • Résolution des actions
  • Préparation du tour suivant

Choix d’une carte

Chacun choisit simultanément une carte de sa main et la place face cachée devant son paravent. S’il l’on veut, on peut placer également une tuile que l’on aurait en stock ! Chacun pose ensuite ses 3 cartes inutilisées devant lui, le 1er joueur place sa carte de 1er sur son paquet.

Résolution des actions

A tour de rôle, on va dévoiler sa carte et sa tuile s’il y en a une. On va ensuite résoudre les effets comme suit.

Jouer une carte seule :

S’il s’agit d’une carte Urbanisation seule, on gagne une ressource ou une carte tuile que l’on place derrière son paravent. Pour une carte bâtiment seule, on exploite le bâtiment désigné par la carte (rouge = ressources, bleue=tuiles, jaune=point de réussite). Le nombre d’éléments est en fonction de la hauteur du bâtiment, à savoir 1 par étage !

Si l’on possède des cartes bonus Exploiter (personnage ou cartes bonus gagnées) devant soi, on gagne en plus les bonus indiqués ! On place ensuite la carte jouée dans la défausse.

Jouer une carte Urbanisation et une tuile

On place la tuile à la place du jeton Urbanisation correspondant à la carte jouée. On joue un de ses jeton ressource disponible dans son stock personnel (pas dans la réserve) sur la carte pour montrer que l’on est le propriétaire et un jeton chantier signifiant que la carte jouée n’est pas encore ajoutée à la pioche. On place ensuite le jeton Urbanisation sur une case adjacente orthogonalement. On récolte ensuite les bonus des tuiles adjacentes. On y ajoute les bonus des cartes Urbanisation placées devant son paravent et on défausse la carte jouée.

Construire en hauteur :

On va devoir essayer de construire en hauteur pour gagner davantage. Si l’on se pose sur une tuile contrôlée par un autre joueur, ce dernier reprends ses ressources et gagne en plus 2 points de réussite par ressources ainsi récupérées ! De plus, si la tuile posée est d’une valeur inférieure à la précédente, on va devoir payer la différence en point de réussite. Et pour finir, si la tuile est d’une couleur différente, on devra se défausser d’une ressource.

On fini par placer autant de ressource que de hauteur de tuile ! On place une fois de plus un jeton chantier pour indiquer que la carte n’est pas dans la pioche. On applique ensuite les bonus. On place ensuite la carte avec ses personnage face visible, elle pourra lui apporter des bonus par la suite !

Préparation du tour suivant :

A la fin du tour, chaque joueur prend la pile de carte de son voisin de droite. Chacun pioche une carte, en commençant par le nouveau 1er joueur.

Lorsque la pioche est épuisée, on va la reconstituer en ajoutant les cartes des pions chantier dans la défausse. On mélange le tout et on reconstitue la nouvelle pioche !

Fin de partie

Une fois que la pioche a été vidée une seconde fois, on termine le tour en cours et la partie prend fin. Autre condition de fin de partie, si un joueur place tous ses jetons ressources. Il ne reste plus qu’à comptabiliser les points de réussite comme indiqué et le plus fort remporte la partie !

Verdict

 Ginkgopolis est un jeu qui va vous donner du fil à retordre. Les règles sont simples (même si pas toujours évidentes de prime abord), mais la stratégie va vous faire des nœuds au cerveau.

Le jeu est beau, captivant et on est vite pris dans ce placement de tuiles. Encore une thématique pacifiste dans un univers futuriste. En plus des illustrations, on notera la qualité du matériel. Les tuiles sont épaisses, les cartes brossées, les jetons ressources et chantier solides et bien tournés.

Le jeu est extrêmement bien équilibré et l’on pourra y rejouer de nombreuses fois sans être frustré en cas de perte car les scores sont souvent serrés !

Encore une belle distribution pour FunForge qui sait choisir les bons jeux à nous faire découvrir ! A tester dés maintenant au PlatÔbar !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s