Collectionnez de nouvelles espèces avec Vivarium chez Studio H

0
2
45 minutes
10+
Frederic VUAGNAT
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comSatoshi MATSUURA
Studio H, GIGAMIC
Vivarium

Vivarium est un jeu de Frederic VUAGNAT illustré par Satoshi MATSUURA. Conçu pour 2 à 4 joueurs, on y accède à partir de 10 ans dans des parties d’environ 30 minutes. Il est édité chez Studio H et distribué par GIGAMIC.

Le but ?

1898. Un sismologue trouve une faille en Sibérie qui l’amène jusqu’à un royaume souterrain incroyable. Vous êtes envoyé sur place pour recueillir des spécimens de toutes les créatures incroyables qui vivent dans ce continent perdu. Celui d’entre-vous qui remportera le plus de points de victoire avec ses découvertes remportera la partie!

Mise en place

Comme toujours, placez le plateau de jeu au centre de la table. Mélangez les paquets de cartes distinctement comme indiqué dans la notice et dévoilez des créatures sur les 2 premières lignes, des Équipements sur la 3eme et enfin des Contrats sur la dernière. Après avoir retiré le jeton Priorité vierge, mélangez bien les autres puis faites une pile de 6 choisis aléatoirement. Ils vous serviront de compte tour. 

Placez le vierge à côté, ce sera votre priorité pour le 1er tour.

Chaque joueur reçoit une carte Contrat, de couleur et 1 de Type que l’on conserve face cachée devant soi. Prenez les dominos en fonction du nombre de joueurs de façon à en avoir 2 chacun plus un au centre de la table. Chacun reçoit également une gemme. Choisissez le 1er joueur.

Fonctionnement

A son tour, le joueur actif va commencer par échanger l’un de ses dominos avec celui au centre de la table. En l’associant avec celui qu’il lui reste, il pourra piocher la carte se trouvant à l’intersection de la ligne et de la colonne représentées par ces derniers. La carte prise n’est pas remplacée sur le plateau et laisse une case vide! Si jamais on ne peut (ou ne veut) pas prendre de carte, on peut prendre à la place 2 gemmes. Ces dernières vont vous permettre de gagner des points de victoire en fin de partie, mais pourront également être échangées afin de modifier la valeur de vos dominos à raison d’une par point en plus ou en moins sur l’un d’eux.

Après 2 tours de table, la manche se termine. Le jeton 1er joueur passe au suivant. On complète le plateau avec de nouvelles cartes. Révélez le nouveau jeton Priorité pour le tour qui va commencer. On recommence ainsi de suite jusqu’à avoir fait les 7 manches de la partie. Il ne restera alors plus qu’à compter les points et désigner le vainqueur!

Variante 2 joueurs : Pour une partie en duo, vous utiliserez 2 dominos au centre. Un visible et un caché. De cette façon, vous alternez ces deux afin de composer vos paires.

Verdict

Vivarium est un jeu qui va donc vous entraîner dans l’univers de la découverte d’espèces. Vous allez collectionner les espèces en essayant de scorer en réunissant celles que vous devez avoir en priorité.

Le fonctionnement avec les dominos est tout bonnement incroyable. On planifie ses actions mais en fonction du jeu des autres adversaires, ce n’est pas toujours gagné d’accomplir ce que l’on veut.

La rejouabilité est grande avec le choix des cartes et la partie aléatoire des tirages et jeux de dominos. A certains tours, on se sent un peu piégé et notre stratégie peut s’écrouler si les adversaires comprennent ce que l’on veut faire et nous bloquent avant!

Le fonctionnement est ultra simple, seule la stratégie fera la différence. C’est ça qui est bon avec ce genre de jeu, quand on ne passe pas 3 jours à essayer de comprendre le fonctionnement.

Le matériel est de super qualité, les graphismes sont sympas et l’iconographie est top et simple à comprendre! Ajoutez à cela une mécanique originale et voilà les clefs d’une réussite!

Un incontournable chez Studio H à découvrir dès à présent. Un joli cadeau de Noël;)

On va taper du poing sur la table chez FunnyFox

0
3 à 8
15 minutes
8+
Olivier MOUSSEAU
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comThierry “Thiex” MERCIERaïade
FunnyFox
Le poing sur la table

Le poing sur la table est un jeu d’Olivier MOUSSEAU, sur des illustrations signées Thierry “Thiex” MERCIER, pour 3 à 6 joueurs à partir de 8 ans. Les parties sont très rapides et ne durent que 15 minutes. Il est édité par FUNNYFOX et distribué par GIGAMIC.

Le but ?

Dans le poing sur la table, vous allez devoir faire des propositions de mot imposés par des indices se trouvant sur la table. A tour de rôle, on va rajouter un impératif et donner un nouveau mot jusqu’à ce que l’un des joueurs soit à court d’idée ou que son mot ne soit pas validé par les autres joueurs. Pour signaler leur mécontentement, ils devront taper du poing sur la table bien entendu! Le joueur qui perd prend une pénalité et celui qui en aura le moins à l’épuisement de la pile de pioche remportera la victoire

Mise en place

Prenez 8 cartes au hasard de chacune des couleurs et mélangez-les ensemble ce sera votre pile de pioche. Les jetons sont placés à côté. Il ne vous reste qu’à désigner le 1er joueur !

Fonctionnement

A tour de rôle, on va devoir révéler une carte et donner un mot correspondant à tous les indices présents. Quand on pioche une carte d’une couleur déjà présente, on la place par dessus cette dernière et les critères de réponse vont ainsi changer. On ne doit proposer qu’un seul mot ou groupe de mots! On ne peut jamais donner une réponse déjà utilisée dans cette même partie! Une fois fait, c’est au tour du joueur suivant d’en faire autant. Si jamais la proposition est litigieuse, on tape du poing sur la table pour signifier qu’on n’est pas d’accord avec la réponse donnée. Si la majorité est contre, le joueur prend un jeton pénalité.

Si à un moment de la partie, le joueur actif hésite et ne trouve pas de proposition, un autre joueur peut commencer un compte à rebours allant de 5 à 0. A la fin de ce dernier, le joueur ayant initié le décompte doit donner sa réponse. Si elle est validée (ce qui est le cas dans la majorité des parties) c’est lui qui donne l’une de ses pénalités au joueur actif! Mais si jamais elle n’est pas validée par les autres, ce dernier remporte 2 pénalités pour avoir interrompu le tour!

Si jamais un joueur passe une trentaine de secondes sans donner de réponse, les autres peuvent tapoter doucement la table pour demander un nouveau tour. Si tout le monde le fait, le joueur actif prend une pénalité et un nouveau tour commence.

Chaque fois qu’une pénalité est donnée, on recommence un nouveau tour. Pour celà, on défausse toutes les cartes et on recommence à zéro. Une fois toutes les cartes jouées, la partie est terminée et il ne reste qu’à compter les pénalités de chacun pour désigner le vainqueur!

Variantes : 

Poing final : en cas d’égalité en fin de partie, on remélange les cartes et on lance une ultime manche entre les ex-aequo afin de les départager

Challenge : Une fois habitués au jeu, vous pouvez rajouter les 8 cartes violettes au jeu afin de pimenter encore plus vos parties!

Esprit de la règle : En cas de désaccord sur la règle, taper du poing sur la table. Si la majorité adopte cette dernière, elle est acceptée !

Verdict

Le poing sur la table est un jeu d’ambiance qui va vous faire passer un excellent moment! Entre amis, en famille, à l’apéro, en fin de soirée, ce jeu est fait pour sortir en permanence! Complètement hilarant, il vous fera tout de même réfléchir, et vite qui plus est!

La rejouabilité est très grande car on ne prend que 8 cartes de chaque couleur. L’aléatoire des propositions est donc quasi infini! Chaque couleur représente une catégorie bien précise afin de ne pas créer de situations inextricables. Une pour la consistance, une pour les attributs (taille, prix,…), une pour les lieux possibles et la dernière dédiée à son utilisation. Chaque choix est donc totalement plausible!

Et pour les habitués qui désirent encore plus de sensations, 8 cartes violettes viennent encore renforcer le tout. Elles imposent une lettre imposée dans le mot! Voilà qui corse le tout, car n’oublions pas que le temps passe et que c’est notre pire ennemi 😉

La durée des parties donne aussi envie d’en relancer tout de suite une nouvelle, ce qui en fait un jeu extrêmement rejoué!

Vous l’aurez compris, avec Le poing sur la table, vous allez passer de bonnes soirées au cours desquelles la réflexion sera de mise avec la bonne humeur! 

Disponible dès à présent chez FunnyFox! Qu’on se le dise

Avec Critical chez Gigamic, deviens un maitre de jeu facilement

0

2 à 5
30 minutes
14+
Kristoff VALLA & Yohan LEMONNIER
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comPascal QUIDAUT
GIGAMIC
Critical Fondation

Critical Fondation est un jeu de rôle d’une nouvelle génération créé par Kristoff VALLA & Yohan LEMONNIER. Il est illustré par Pascal QUIDAUT. Les parties durent 30 minutes et sont conçues pour 2 à 5 joueurs à partir de 14 ans. Il est édité et distribué par GIGAMIC.

Le but ?

Vous allez devoir vivre une aventure dans un monde futuriste. Vous allez vous retrouver au cœur d’une conspiration et devrez vous en sortir du mieux possible tout en faisant avancer l’histoire. Pour cela, jets de dés et surtout une belle imagination de la part de tous les participants afin de narrer tout ce qui vous arrive et toutes vos actions.

Fonctionnement

Chaque joueur va devoir commencer par créer son personnage dans le jeu en choisissant l’une des cartes proposées. Il faudra ensuite lui donner un nom, un historique et lui attribuer son équipement de départ. Ce sera le rôle du maître du jeu de gérer tout celà et de guider les participants.

Une fois que tout le monde est prêt et à indiquer son nom sur la fiche accessible à tout le monde, le MJ (Maître de jeu) va commencer à vous narrer l’intrigue. Il vous fera évoluer et vous demandera régulièrement d’effectuer des tests. Ces derniers servent à savoir si vous réussissez telle ou telle action, déplacement, combat,… Parfois vous devrez effectuer des tests de groupe, c’est-à-dire que tous les joueurs sont impliqués dans l’action tentée!

Verdict

Voici enfin un vrai kit d’initiation pour débutant aux jeux de rôles! En effet, la prise en main est rapide, même si vous souhaitez  masteriser pour la première fois. Vous comprendrez vite les rouages du fonctionnement du JDR tellement répandu de par le monde.

Et pour vous aider, du beau matos : fiches persos, porte-nom, jetons, cartes de lieux,… Et en plus, pour un MJ débutant, un superbe écran de jeu bien clair qui permettra à tout un chacun de pouvoir bien gérer ses parties!

Les différents scénarios durent une trentaine de minutes, ne craignez donc pas de vous embarquer pour une soirée infernale. Vous faites votre petite histoire et si vous avez accroché, vous pouvez directement enchainer en laissant le MJ prendre connaissance de la suite de l’aventure s’il n’a pas eu le temps de tout assimiler avant de commencer.

Vous pourrez donc bien faire avancer l’histoire si celà vous plait et si les joueurs sont motivés et que le MJ s’en sort bien. A la fin de cette boite, qui n’est que la Saison 1, et en attendant la suite, vous comprendrez vite que vous pouvez créer votre propre aventure! Car c’est ce qui est le plus intéressant après votre découverte, laisser libre court à votre imagination pour des histoires uniques! Mais bon attendez déjà d’avoir fais les 9 scénarios proposés qui vous donneront déjà quelques heures de jeu

Un excellent coffret que nous vous conseillons fortement 🙂 Disponible dès à présent chez GIGAMIC!

Snakesss va vous faire découvrir la vérité chez Gigamic

0
2
30 minutes
10+
Phil WALKER-HARDING
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comBen DRUMMOND
Big Potato Games
Snakesss

Snakesss est un jeu de Phil WALKER-HARDING, illustré par Ben DRUMMOND. Un jeu à rôle secret pour 4 à 8 joueurs à partir de 12 ans. Les parties durent environ 20 minutes. Il est édité par Big Potato Games et distribué par GIGAMIC

Le but ?

Durant les 6 manches de la partie, vous allez essayer de remporter le plus grand nombre de points en répondant à des questions et en influençant vos adversaires pour les faire répondre de travers si vous incarnez un serpent.

Mise en place

Inscrivez le nom de chacun des joueurs et donnez-lui un set de jetons réponses : A, B, C, ou Serpent. Prenez ensuite le nombre requis (en fonction du nombre de joueurs) de tuiles personnages.

Fonctionnement d’une manche :

Commencez par bien mélanger les tuiles personnages et distribuez-en une à chacun . Si vous êtes la Mangouste, vous devez vous révéler et placer devant vous le pion correspondant. L’un des joueurs tirera une carte en faisant bien attention de ne pas dévoiler le verso de cette dernière contenant la réponse. Il la lira et la placera sur la table face visible bien entendu. Une fois fait, tout le monde ferme les yeux, le lecteur retourne la carte et demande aux Serpents d’ouvrir les yeux. Ils ont 5 secondes pour regarder la réponse. Le lecteur replace la carte face visible et demande à tout le monde (y compris lui) de réouvrir les yeux. On lance un chrono de 2 minutes et pendant ce temps, on débat et chacun place son vote face cachée. Il ne reste plus qu’à vérifier les votes et les réponses. Chaque Humain (et mangouste)  marque 1 point par bonne réponse donnée et chaque Serpent score de même mais avec les mauvaises réponses. Seuls ceux qui se sont trompés ne marquent pas de points sur cette manche! 

On recommence encore 5 fois et à la fin de la 6eme manche, on additionne les points. Le plus fort l’emporte!

Verdict

Nouveau jeu à rôle caché, voici une version différente des sempiternels Loups-Garous de Thiercellieux. En effet, cette fois-ci il va falloir débattre sur des questions de culture générale.

Les Serpents vont essayer d’entraver les bonnes réponses durant les débats, mais si on connaît la bonne réponse, on pourra influencer les autres joueurs. 

Mais ces derniers risquent de vous prendre pour un serpent s’ils vous trouvent un peu trop convainquant! Pas evident de jauger au plus juste….

Pas moins de 120 cartes pour vous faire passer de bonnes soirées et bien entendu, vous pourrez toujours en créer d’autres si vous arrivez au bout du paquet!

Nul doute que SNAKESSS risque de plaire aux fans des soirées loup-garou, pour peu que la culture générale soit leur truc! En effet, il est toujours plus facile de se défendre face à une question que face à une accusation! 

Autre point fort, tout le monde joue jusqu’au bout et possède un véritable rôle! Voilà qui change la donne!

SNAKESSS est d’ores et déjà disponible chez GIGAMIC, qu’on se le dise (ssssssss)

Decouvrez les secrets de vos proches avec DIMOI chez Gigamic

0

A partir de 2
A partir de 30 minutes
6+
GIGAMIC
DIMOI

DIMOI est une collection de jeux éditée chez Tailemi et distribuée par Gigamic. Une collection de questions à partir de 2 joueurs pour des parties variant entre 30 minutes et beaucoup plus.

Toute une gamme arrive donc dans ce format : couple, amis, enfants, famille… De quoi (re) découvrir qui est qui. En effet, si vous pensez tout savoir sur les personnes qui comptent pour vous, vous risquez d’avoir des surprises!

Dans chaque boîte, pas moins de 144 questions, triées en 4 catégories. Vous aurez donc libre court d’en choisir une ou d’en mélanger plusieurs suivant votre humeur et l’ambiance autour de la table.

Une fois les cartes mélangées, vous n’avez plus qu’à en tirer une et poser la question inscrite dessus. Celà va vous permettre de débattre, parfois bruyamment, sur des sujets que vous n’auriez pas toujours pensé aborder en soirée.

Le but me direz-vous ? Voir si vous connaissez bien votre entourage et apprendre à les connaître encore plus. Les jeux permettent de dévoiler quelques secrets et parfois améliorer votre quotidien grâce à des questions dont les réponses vous surprendront.

Pas de gagnants, pas de perdants, DIMOI est uniquement fait pour vous amener à débattre autour d’un verre. Vous commencez et terminez quand vous voulez, vous êtes entièrement libre.

Suivant les thèmes, les questions vont varier, l’édition “Couples” vous permettra de découvrir des secrets un peu plus coquins, tandis que celle des “Amis” sera plus axée sur le relationnel entre vous et vos potes. Car effectivement pourquoi ne pas faire un tour de table pour chaque question si le cœur vous en dit et ainsi avoir les avis de chacun sur une seule carte… Vous allez lancer de grandes discussions et c’est bien le but recherché!

Une collection à découvrir dès maintenant chez TAILEMI par l’intermédiaire de GIGAMIC

Captains’ War, à l’abordage du roll’n’write chez Bragelonne Games

0

1 à 6
30 minutes
12+
Alexandre AGUILAR
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comOlivier DEROUETTEAU
Bragelonne Games
Captains’ War

Captains War est un jeu d’Alexandre AGUILAR, illustré par Olivier DEROUETTEAU. Conçu pour 1 à 6 joueurs à partir de 12 ans, ce roll’n’write dans l’univers de la piraterie vous entraînera dans des parties d’environ 30 minutes. Le jeu est édité chez Bragelonne Games et distribué par GIGAMIC.

Le but ?

Vous allez devoir acquérir un maximum de points de réputation tout en améliorant votre navire pour remporter la grande bataille navale de fin de partie! Pour ce faire, vous devrez gérer vos ressources et choisir avec soin ou les placer pour avancer plus vite que vos adversaires.

Mise en place pour 3 à 6 joueurs

Chaque joueur va prendre une feuille et un stylo. Vous pouvez donner le nom de votre capitaine et de votre navire pour encore plus de fun! Chacun va commencer avec une certaine somme de pièces d’or et de pirates, déterminés en fonction du nombre de joueurs et de son emplacement autour de la table. Pour visualiser tout ça, il suffit d’entourer les cases correspondantes. Durant toute la partie, à chaque fois que vous gagnerez quelque chose, il faudra l’entourer et quand vous utilisez une ressource, piece, pirate,…. vous noircissez la carte. 

Fonctionnement

Un tour de Captains War se compose de 3 Phases :

  • Butin
  • Commandement
  • Abordage

Phase de butin :

Le joueur actif va simplement lancer les dés et en sélectionner un qu’il écartera. Lui seul pourra, s’il le souhaite, l’utiliser à ce tour. Tous les joueurs, simultanément, choisissent les valeurs de 2 dés (sauf celui écarté). Chacun noirci le nopmbre de case si c’est le dé rouge qui est utilisé ou entoure celles des dés bleu, jaune ou noir.

Phase de commandement

C’est dans cette phase que vous allez, tous en même temps, choisir comment dépenser votre argent et vos ressources. Embauche de pirates, réalisation d’une acquisition, achat de ressources. Pour celles manquantes, vous pourrez les acquérir pour la modique somme de 3 Pièces d’Or. Attention, à chaque tour, vous ne pourrez effectuer qu’une seule acquisition entre les attributs des pirates et le changement d’embarcation.

Cases Cadenas :

Lorsque vous arrivez à une case Cadenas, vous devrez noircir le drapeau placé à côté. Et pour gagner ce dernier, bien entendu, il faudra payer le coût demandé.

En fin de partie, les joueurs ayant noircis le plus de case de la piste des attributs et de celle des embarcations gagneront en plus des points bonus en fonction de leur place!

Phase d’abordage

Une fois que tout le monde à fait ses achats, le joueur actif va pouvoir lancer, s’il le souhaite, un abordage. Ce dernier va choisir un adversaire. Il marqueront secrètement sur la piste d’abordage la valeur des pirates qu’ils souhaitent utiliser. Si le joueur actif est obligé d’en envoyer au moins 1 (c’est normal, c’est lui qui initie le combat), le défenseur peut, s’il le souhaite, n’engager aucun pirate! A chacun sa stratégie. On révèle simultanément le combat et celui qui à engagé le plus de points de force remporte le combat. Il choisit entre voler 5 PO à l’adversaire, ou remporter (noircir) 2 cases de la piste de son choix. Si jamais le perdant ne possède pas 5 PO, il perd tout ce qu’il peut et le vainqueur remporte tout de même les 5. De plus, le joueur attaqué va entourer le grappin se trouvant sur son plateau, celà lui octroie une immunité jusqu’à son prochain tour en tant que 1er joueur ou il commencera par noircir la case.

Fin du tour

On vérifie si l’un des joueurs à effectué son 5eme abordage. Dans ce cas, il lance la fin de partie. A ce moment, on fait une grosse bataille navale impliquant tous les participants. On calculera le bonus de guerre de chacun et celui avec la plus forte valeur remporte le plus de points, comme on a fait avec les pistes précédemment. 

Autre condition de fin de partie, si quelqu’un obtient son 2ème bonus de commandement ou entoure sa dernière pièce d’or.

Il ne nous reste plus qu’à additionner les points de réputation pour déclarer le vainqueur de la partie!

Si personne ne met fin à la partie, le 1er joueur change et on relance un nouveau tour!

Variante Solo ou Duel

Alexandre à pensé à tout. Effectivement si vous êtes seuls ou à 2, vous pourrez toujours jouer à Captains War car il existe des variantes. Pour jouer seul , vous devrez utiliser une carte Capitaine Légendaire. Pour une partie en duel, vous n’aurez que quelques ajustements à faire pour profiter à fond du jeu!

Verdict

Captains’ War est un énième roll’n’write comme c’est courant à l’heure actuelle. Mais là où il diffère de beaucoup de ses congénères, c’est par son côté fun ! On ne cesse de rire à chaque tour.

La thématique pirate apporte beaucoup et le fonctionnement est au top!

Visuellement, c’est beau et le matériel, que ce soit les cartes comme les dés ou le sac en tissu pour les mettre sont de très bonne qualité! On prend donc plaisir à manipuler le matériel et à y jouer. Aucun doute que les parties vont s’enchaîner pour votre plus grand plaisir! 

Captains’ War est donc un incontournable du genre! Si vous ne devez en posséder qu’un seul, choisissez celui-là, c’est le meilleur à l’heure actuelle! Disponible dès à présent chez Bragelonne Games.

Découvrez les trésors des fonds marin d’Into the Blue chez FunnyFox

0
2 à 5
20 minutes
8+
Reiner KNIZIA
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comAlain BOYER
FUNNYFOX
Into the Blue

Into the blue est un jeu de Reiner KNIZIA, illustré par Alain BOYER (Dinner in Paris, Secret Identity). Une plongée sous-marine pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans. Les parties durent environ 20 minutes. Le jeu est édité chez FUNNYFOX et distribué par GIGAMIC.

Le but ?

Vous allez devoir, à l’aide de vos dés, essayer de contrôler le plus de fonds marins possible pour scorer et ainsi remporter la victoire. Il vous faudra prendre des risques et trouver le bon moment pour s’arrêter.

Mise en place

Placez le plateau au centre de la table. Disposez les jetons Trésors comme indiqué dans le livret de règles (cela est extrêmement simple car ils sont dessinés à leur emplacement). Placer aléatoirement les jetons coffre. Chacun choisit sa couleur, les 12 coquillages associés. Placez les dés dans le couvercle, ce dernier vous servira de piste à dés si vous n’en possédez pas! et en plus il est très beau 🙂  Plongez!

Fonctionnement

A son tour, le joueur actif lance les 6 dés. Il a droit, comme dans beaucoup de jeux, à 2 relances pour ceux qui ne lui conviennent pas. Il place son résultat du plus petit au plus grand , sachant que seules les suites sont acceptées pour aller plus profond!

Si la plongée est réussie, c’est-à-dire qu’il y a une suite commençant par 1, il va pouvoir placer 1 jeton coquillage sur le palier de son choix sur cette suite. S’il ne possède pas au moins un 1, la plongée est infructueuse et tous les dés sont perdus. S’il arrive à faire une plongée parfaite, les 6 dés allant de 1 à 6, au lieu de placer un coquillage, il remporte un coffre.

C’est ensuite au joueur suivant, jusqu’à ce qu’un joueur place son dernier pion ou remporte le 5eme coffre. Il ne reste plus qu’à repartir les récompenses des paliers comme indiqué. Celui qui a le plus de points remporte la partie!

Verdict

De nombreux points-forts pour ce jeu. Tout d’abord la thématique est très agréable. Ensuite le matériel qui est tout aussi beau que de qualité. C’est toujours sympa à manipuler. Rien n’a été laissé au hasard, car jusqu’à la boîte qui sert de piste à dés, on retrouve de superbes dessins. Le plateau de jeu possède des encoches bien plus pratiques que de poser les jetons dessus, tout s’emboite parfaitement!

Le principe et la mécanique sont excellents eux aussi! Du stop ou encore avec des dés, pas toujours évident à gérer et si l’on veut remporter la partie, il va falloir prendre des risques! Et pour finir bien sur la durée des parties! 20 minutes, c’est top et ça permet d’enchainer les parties quand on perd et que l’on veut finir par en remporter une 😉

Que du bonheur pour ce jeu comme vous l’aurez compris. Après Mille Fiori (lire notre avis ici), Reiner KNIZIA nous montre une fois de plus son talent pour les jeux simples, beaux et efficaces. Il ne nous reste plus qu’à attendre son prochain jeu avec impatience!

Le jeu est disponible chez FUNNYFOX dès à présent et on ne saurait que vous le conseiller!

Exterminez les artichauts chez Gigamic

0
2 à 4
20 minutes
10+
Emma LARKINS
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comBonnie PANG
Gigamic
La fin des artichauts

La fin des artichauts est un jeu de Emma LARKINS et les graphismes sont signés Bonnie PANG. Un jeu de cartes pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans. Les parties durent environ 20 minutes. Il est distribué en France par Gigamic.

Le but ?

Vous allez essayer d’être le premier à se débarrasser de ses artichauts. Pour ce faire, vous allez utiliser le pouvoir des autres légumes du jardin. Si à la fin de l’un de vos tours vous refaites votre main et qu’elle ne comprend aucun Artichaut, vous remportez la partie immédiatement.

Mise en place

Chaque joueur reçoit 10 cartes artichauts et une aide de jeu. On forme une pioche avec ses cartes, on laisse de la place pour sa défausse et on pioche les 5 premières. Bien entendu, au premier tour, il n’y a que des artichauts. Il ne nous reste plus qu’à mélanger le reste du jardin et de faire une pioche commune. On retourne les 5 premières cartes qui forment le marché. Désignez le 1er joueur.

Fonctionnement

Le joueur actif commence par piocher une carte dans le marché. Il la range dans sa main et joue toutes les cartes qu’il a envie en appliquant les effets de ces dernières au fur et à mesure. Quand il le décide (ou s’il ne possède plus rien à jouer), il défausse le restant de sa main dans sa défausse propre et refait sa main à 5 cartes. Il ne nous reste plus qu’à remplir le marché et c’est au tour de son voisin de gauche de jouer. Si au moment ou il refais sa main, un joueur n’a plus d’artichauts en main, il remporte immédiatement la partie.

Verdict

La fin des artichauts est un jeu rapide extrêmement addictif. Les règles sont simples, la plus grosse difficulté consiste à se rappeler du pouvoir de chaque  légumes. Mais ne vous inquiétez pas, cela vient vite car on enchaîne les parties 😉

En plus d’être un jeu rapide, les graphismes sont très fun, avec des légumes avec des yeux qui représentent différentes émotions. 

Un petit jeu malin qui vous fera forcement passer un agréable moment. 

Disponible dès maintenant chez Gigamic

Partez à la croisée des chemins avec Dystopie chez Gigamic

0
3 à 5
45 minutes
12+
Diego BURGOS & Margarita PINO
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comDmitry VISHNEVSKY
Fractal Juegos, Gigamic
A la croisée des chemins : Dystopie

A la croisée des chemins est un jeu narratif de Diego BURGOS & Margarita PINO, illustré par Dmitry VISHNEVSKY. Accessible à partir de 12 ans, les parties durent environ 45 minutes et vont permettre à 3 à 5 personnes de vivre une aventure unique. Edité par Fractal Juegos, il est distribué en France par Gigamic.

But ?

Dystopie va vous entraîner dans un univers post-apocalyptique. Vous allez devoir reconstruire le monde qui ne sera plus tel que vous l’avez connu. Seul votre imaginaire va vous permettre de le découvrir…

Mise en place

Chacun des joueurs va s’équiper d’une couleur de factions et de ses 2 pions correspondants. On mélange bien les cartes Question de manière à former une pile au centre. On place le sablier et les jetons de vote à la portée de chacun. On prend au hasard (ou on choisit conjointement, à vous de voir) une carte Scénario qui va nous donner la trame principale de l’histoire. On sélectionne les 3 cartes événement associées (reconnaissable avec le dessin au dos qui est identique) et on les place près de la pioche des Questions. Le reste peut être rangé, on à le necessaire pour la partie.La boite servira d’urne de vote. La personne qui a eu envie de jouer prend le jeton décapsuleur (1er joueur).

Fonctionnement

La partie va se dérouler en 3 phases :

  • Scénario
  • Questions
  • Événement

Scénario

Le joueur actif va lire à voix haute le scénario de la carte choisie. A la fin, il lit la question écrite et va devoir y répondre. Une fois qu’il l’a fait, le joueur suivant va devoir répondre également et ainsi de suite jusqu’à ce que chacun ait donné sa réponse. Pour la 1ere phase, il n’y aura pas de vote! Le décapsuleur passe au voisin de gauche du joueur.

Questions

Le joueur actif pioche 3 cartes Question et les lit silencieusement. Il choisit laquelle il va prendre pour la suite de l’aventure. Les autres sont défaussées. Il la lit à voix haute et y répond. Comme lors de la phase précédente, chacun va devoir donner son avis sur la question. On va ensuite passer au vote. Chacun prend un jeton Vote et le glisse dans la fente de sa réponse préférée. Le décapsuleur passe au joueur suivant qui à son tour va choisir 3 Questions pour n’en sélectionner qu’une. On recommence ainsi de suite de façon à ce que chaque participant ait lu une question.

Événement

Dernière phase de jeu. Le joueur actif choisit au hasard l’une des 3 cartes Événement. Il la lit à voix haute et y répond. Les autres joueurs vont également devoir y répondre bien entendu. On termine la partie en faisant un dernier tour de vote, mais attention, cette fois-ci on vote avec son jeton Faction qui compte double. On va devoir choisir quelle est l’histoire qui nous à le plus plu toutes réponses confondues.

Il ne nous reste plus qu’à faire le décompte des points, le joueur qui en a le plus remporte bien entendu la partie 😀

Verdict

A la croisée des chemins : dystopie nous plonge donc dans une aventure que l’on va créer et vivre ensemble! Chaque question va nous faire réfléchir et nous serons obligés d’essayer  de raconter la meilleure des histoires si l’on veut remporter la partie.

100% narration, voilà qui fait travailler les méninges. Les possibilités sont quasi infinies avec le nombre de situations, questions, événements différents. On n’est pas prêt de se lasser. 

La mécanique est simple, ce qui en fait un jeu accessible à tout le monde, à condition toutefois d’avoir une imagination débordante. Excellent exercice oral qui vous fera vivre de merveilleuses aventures! D’autres titres arrivent bien entendu avec des thématiques différentes afin de vous plonger dans des aventures diverses!

A découvrir d’urgence!

Construisez votre cité dans le désert avec Almadi chez FunnyFox

0
2 à 5
45 minutes
10+
Mathieu BOSSU & François GANDON
Dessin de Feutres colorie par Membre non inscrit le 03 de Août de 2017 à  Coloritou.comVictor DULON
FunnyFox, Gigamic
Almadi

Almadi est un jeu de Mathieu BOSSU & François GANDON. Les illustrations sont signées Victor DULON. Conçu pour 2 à 5 joueurs à partir de 10 ans. Les parties durent entre 30 minutes et 1H00. Un jeu édité chez FunnyFox et distribué par Gigamic.

Le but ?

Vous allez construire votre royaume d’Almadi et essayer d’être le joueur qui remportera le plus de points de victoire à la pose de la 16eme tuile de l’un des joueurs. Pour ce faire, il faudra choisir au mieux le placement de chacune des tuiles récupérées… Certains combos sont terribles et changent les résultats.

Mise en place

Placez le plateau au centre de la table.Chaque joueur prend une tuile de départ et la pose verticalement devant lui. Sélectionnez le nombre de tuiles pour la partie en fonction du nombre de joueurs. On en dévoile 8 que l’on place sur le plateau, ce sera le marché. Faites 2 piles, faces visibles avec les cartes. La première avec le nombre requis de Mosaïque. La seconde avec les Étals. Placez les objectifs et rubis à côté. En cas de partie avancée, distribuez à chacun les Personnages requis. Désignez le 1er joueur.

Fonctionnement

A son tour de jeu, le joueur actif va pouvoir effectuer les 3 actions suivantes :

  • Choisir un paysage sur le marché et le placer dans son Almadi
  • effectuer (ou non) les effets de la carte jouée
  • Remettre une nouvelle tuile sur le marché

Pour prendre une tuile, rien de plus simple, on choisit une tuile et on la place dans la même ligne de son royaume (1 vers 1, 2 vers 2,…). La condition de pose est que la tuile jouée doit être adjacente orthogonalement (pas en diagonale) à une autre tuile déjà placée. Bien entendu, cette dernière devra être placée dans le sens de lecture;)

Vous allez donc pouvoir ensuite réaliser ou non les effets de la tuile. Attention, suivant ces derniers, celà peut être violent et vous rapporter pas mal de points si vous jouez correctement et que vous avez un peu de chance. On applique simplement l’effet qui se trouve entre la tuile jouée et celle (s) qui lui est (sont) adjacente (s). S’il y en a plusieurs, vous les jouez dans l’ordre de votre choix! Et si un effet ne vous intéresse pas, vous n’êtes nullement tenu de le réaliser. 5 des effets sont applicables immédiatement, le dernier étant à conserver pour scorer en fin de partie.

A la fin de son tour, le joueur actif replace une nouvelle tuile Paysage à l’emplacement de celle prise. On passe ensuite au suivant et ainsi de suite jusqu’à ce que chacun ait rempli son royaume. Ce dernier arrivera quand on placera la dernière tuile de la pioche. Il ne nous reste plus qu’à faire le décompte des points et celui qui en a le plus remporte la partie!

Variante avec les personnages

La mise en place est identique, il faudra juste distribuer des Personnages à chacun en fonction du nombre de joueurs. Chacun devra en garder 2 secrètement. Chacun possède son coût d’activation et son propre effet supplémentaire. Durant son tour, le joueur actif peut payer pour en activer autant qu’il le souhaite. Il suffit juste d’avoir le nombre de rubis nécessaires. Il pose ensuite les cartes devant lui face visible et devra penser à activer leurs effets quand cela sera requis.

Verdict

Voilà encore un jeu dépaysant et bien foutu chez Funnyfox. La mécanique est simple mais la stratégie pour gagner est extrêmement efficace. En effet, pas de règles fastidieuses, on prend une tuile qu’on place chez soi et on en remet une à sa place. Si des effets s’appliquent, on choisit de les réaliser ou pas. Voilà le résumé du tour d’un joueur. Mais tout va résider dans le placement et il va falloir essayer de faire le meilleur combo possible pour amasser un maximum de points! La difficulté est bel et bien là!

La rejouabilité est top puisqu’on ne va pas utiliser toutes les tuiles. Leur arrivée aléatoire permet d’avoir des parties quasiment toujours différentes!

Le mode sans les personnages pour s’appropreier le jeu est dejà fun, mais une fois ces derniers ajoutés, il prend toute son ampleur et nous promet des parties incroyables.

Pas un instant à perdre, réalisez votre royaume d’Almadi et devenez le souverain du desert avant vos adversaires!

Disponible chez Funnyfox.