Explorez les profondeurs des Océans avec Funforge !

0
2 à 6
1H00 à 2H00
14+
Ben Goldman, Brian O’Neill, Dominic Crapuchettes, Nick Bentley
Guillaume Ducos, Catherine Hamilton
FUNFORGE
Océans

Le but

Dans Océans, vous allez devoir, tout comme dans son grand frère Evolution, faire évoluer des créatures. Cette fois-ci, on va bien entendu se retrouver dans le monde de la mer. Vous allez une fois de plus devoir attribuer des traits à vos espèces, les faire se nourrir et ensuite vieillir. En vieillissant, vous allez récupérer des points de victoire et ainsi essayer de remporter la partie.

Mise en place

La première chose à faire va être d’assembler les plateaux, à savoir le récif et les océans. On placera à proximité les plateaux espèce, les piles de traits récifs et de traits Abyss. Si vous débutez, il sera préférable de se limiter à la variante Récif pour une première partie. Quoi qu’il en soit, choisissez le coté de la carte Explosion Cambrienne adéquat. Sous les 2nd et 3eme océans, vous allez placer aléatoirement 1 carte Scénario qui viendra changer la façon de jouer une fois l’objectif atteint !

En fonction du nombre de joueur, placez les poissons dans les différents emplacements en essayant d’en mettre autant dans chacun. Distribuez ensuite 6 cartes à chacun des joueurs et dévoilez la première pour faire la pioche. Il vous faudra faire une 1ere migration en prenant autant de poissons du récif et du 1er océan que la valeur de la carte pour ensuite les placer dans la 3eme zone Océan. Chacun prend ensuite un jeton Bonus, ainsi qu’un paravent pour cacher ses points de victoire !

Fonctionnement

Un tour de Océans est très simple ! On va avoir 4 phases à effectuer dans cet ordre :

  • Jouer des cartes
  • Nourrir une espèce
  • Vieillir ses espèces
  • Piocher des cartes

En plus de ces actions, il vous faudra surveiller les cartes scénarios choisies en début de partie car dès que la zone Océans associée est vide, on applique l’effet de la carte ! Il vous faudra parfois faire de la migration pour revenir en arrière en fonction de votre jeu !

Pour jouer des cartes, vous allez choisir une des cartes de votre main et ajouter ce trait à l’une de vos espèces. Si jamais vous avez passé l’explosion cambrienne, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de jetons dans le 1er Océans, vous pourrez en jouer une de plus, soit Surface, soit Abyss. Vous ajoutez les cartes à l’une de vos créatures, ou vous prenez un nouveau plateau et, après avoir choisi si vous le placez à droite ou à gauche, vous pourrez placer des cartes à côté. Si aucun trait de vous satisfait, vous pourrez tout simplement choisir de jouer une carte et d’activer la valeur de migration. Libre à vous de choisir l’emplacement de départ et celui d’arrivée des populations.

Nourrir : Les espèces se distinguent en 2 catégories. Les herbivores et les carnivores. Choisissez l’une d’elles et cumulez la valeur des cartes Fouir ou Attaque afin de savoir de combien elle va se nourrir. Dans le cas d’un fouissage, récoltez le nombre de jetons correspondants. Si vous effectuez une attaque, choisissez la créature à attaquer, puis déduisez ses points de défense et prenez-lui le nombre de poissons obtenus par cette opération. Attention à la surpopulation. En effet, si une espèce mange trop, elle va donc se reproduire et risque d’atteindre sa population maximale (poisson squelette sur votre plateau). Dans ce cas, on redescend à 5 ressources et on défausse le surplus dans la zone de son choix !

Vieillir : La phase la plus importante, car c’est elle qui vous rapporte des points ! Vous allez prendre autant de poissons que demandé pour chacune de vos espèces et les placer derrière votre paravent ! Si jamais l’une d’elles ne possède pas assez de ressources pour vieillir, on gagne tout ce qu’il y a et l’espèce est défaussée. Attention de bien choisir celle qu’il faut à la phase précédente. Au début, on ne récupère qu’un seul poisson, mais les cartes vous permettent vite d’en récolter plusieurs ! Il va donc falloir jongler pour effectuer des combos puissants !

Pioche : La phase de pioche va vous permettre de refaire votre main. Mais avant cela, vous allez pouvoir défausser autant de cartes que vous le souhaitez afin d’en obtenir de nouvelles car votre main doit toujours être à 6 en fin de tour ! Si l’explosion cambrienne a eu lieu, vous allez pouvoir prendre des cartes Abyss. Pour ces dernières, c’est un peu plus complexe. Vous allez choisir d’en prendre une face visible, ou alors de piocher les 3 premières de la pile, d’en garder 1 et de reposer une sur chacune des piles du pole génétique (les 2 piles Abyss face visible). Attention, lors de la défausse vous ne pourrez jamais vous débarrasser de ces cartes !

Fin du jeu : Dés que l’un des joueurs prend le dernier poisson, la dernière manche s’enclenche. Pour ce faire, placez les 60 poissons de la réserve spéciale dans ce dernier et jouez jusqu’à la fin du tour afin que tout le monde ait joué autant de fois ! Il ne vous reste plus qu’à passer au décompte final. Pour cela additionnez la valeur des jetons bonus + 1pt par poisson + 1pt par espèce devant vous. Le plus fort l’emporte bien entendu ! Et en cas d’égalité, on départage avec le nombre de trait sur les espèces présentes !

Verdict

Océans est le digne successeur d’Evolution. Même principe de fonctionnement, même thématique, on sent que ça a marché une fois, donc on recommence en améliorant le système de jeu.

Les règles, même si elles paraissent complexes, sont très simples à assimiler. Pas de temps de perdu, on est très vite dans le vif du sujet !

La rejouabilité est exceptionnelle et vous verrez que les cartes Abyss vont changer pas mal de choses dans la partie. Certains se jetterons dessus, d’autres préfèrerons continuer avec les cartes surface qui, bien associées, peuvent s’avérer redoutables ! De plus le nombre de cartes de scénario est important et on en utilise que 2 par partie, autant dire qu’il vous faudra du temps avant d’avoir tout essayé!

Vous aimez concevoir des créatures et leur donner des traits afin de les rendre uniques, Océans et fait pour vous. La thématique est les graphismes vous emporterons au fond des océans.